Huawei toujours sur la liste noire, selon un fonctionnaire américain

Il y a deux jours, Donald Trump a surpris tout le monde en promettant au président chinois Xi Jinping, en marge du sommet du G20 au Japon, qu’il autoriserait les entreprises américaines à vendre des produits aux Huawei. Cependant, malgré cette annonce, il semble que l’interdiction américaine de Huawei ne soit pas près de prendre fin.

Huawei toujours sur la liste noire, un fonctionnaire américain appelle le personnel chargé de l’application de la loi

Si vous restez au courant des dernières nouvelles technologiques dans le monde, vous êtes peut-être au courant de la guerre commerciale en cours entre le gouvernement américain et Huawei. Tout a commencé le mois dernier lorsque l’administration Trump a inclus Huawei dans la liste des entités redoutées.

Cela signifie que le géant chinois de la technologie, Huawei, n’avait bien sûr pas le droit de vendre ou d’acheter des produits sur le marché américain. Peu après l’interdiction, le géant technologique chinois Huawei a subi de nombreuses pertes. Parmi toutes ces pertes, l’interdiction d’utiliser les applications Android et Google Play Store est le plus grand coup porté à Huawei.

Juste au moment où les choses semblaient prendre un tournant plus net, Donald Trump avait annulé l’interdiction de Huawei. Il y a deux jours, Donald Trump a surpris tout le monde en promettant au président chinois Xi Jinping, en marge du sommet du G20 au Japon, qu’il autoriserait les entreprises américaines à vendre des produits aux Huawei.

Cela signifie que les sociétés technologiques comme Qualcomm, Intel, Google, etc. qui ne pouvaient auparavant pas vendre de solutions technologiques à la société chinoise Huawei sont désormais libres de toute restriction. Cependant, malgré l’annonce, il semble que l’interdiction américaine de Huawei pourrait ne pas prendre fin de sitôt.

Selon Reuters, un haut fonctionnaire américain a déclaré cette semaine à l’équipe du Département américain du commerce chargée de faire appliquer la loi que Huawei devrait toujours être traitée comme une liste noire et que les entreprises américaines sont toujours empêchées de faire des affaires avec la société chinoise Huawei.

Huawei Still Blacklisted, U.S. Official Tells Enforcement Staff

Le haut fonctionnaire américain en charge des négociations est John Sonderman, directeur adjoint de l’Office of Export Enforcement au sein du Bureau of Industry and Security (BIS) du ministère du commerce. Il a envoyé un courrier électronique au personnel chargé de l’application de la loi au sein du ministère américain du commerce, expliquant comment approcher les entreprises cherchant à obtenir l’autorisation de vendre à Huawei.

Dans un courriel vu par Reuters, John Sonderman a écrit : « ce parti figure sur la liste des entités. Evaluez la politique d’examen des licences associées au titre de la partie 744 », citant les réglementations qui incluent la liste des entités et la « présomption de refus » des licences…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *